14/10 : « Seules les bêtes », le thriller étrange et réaliste, glacé et solaire de Dominik Moll

seules les bêtes

Après la très belle soirée passée avec Olivier Masset-Depasse à l’occasion de la projection de « Duelles », votre ciné-club vous propose un autre thriller : « Seules les bêtes », de Dominik Moll, le réalisateur du formidable « Harry, un ami qui vous veut du bien ». Ceux qui avaient aimé « Harry » retrouveront ici le crescendo dramatique et le surgissement de l’étrangeté et du danger sous le calme apparent du quotidien …

N’oubliez pas de réserver en cliquant sur ce lien

20H15 – Projection

Synopsis – Une femme disparaît. Le lendemain d’une tempête de neige, sa voiture est retrouvée sur une route qui monte vers le plateau où subsistent quelques fermes isolées. Alors que les gendarmes n’ont aucune piste, cinq personnes se savent liées à cette disparition. Chacune a son secret, mais personne ne se doute que cette histoire a commencé́ loin de cette montagne balayée par les vents d’hiver, sur un autre continent où le soleil brûle, et où la pauvreté́ n’empêche pas le désir de dicter sa loi.

Avis – Avec un casting irrésistible, Dominik Moll adapte magnifiquement le roman « Seules les bêtes » de Colin Niel, publié en 2017 et ayant obtenu de nombreux prix littéraires. Le film – comme livre – raconte une même histoire au départ de différents points de vue. Si cette histoire tient d’abord au thriller, elle se révèle finalement empreinte d’émotion, avec un dénouement qui marque les esprits. Mention spéciale à Denis Ménochet, très convaincant en fermier bourru qui s’avère aussi particulièrement touchant.

Récompenses – Festival international du film de Tokyo 2019 : Prix de la meilleure actrice pour Nadia Tereszkiewicz et Prix du public.

Presse – « Interprété par des comédiens impeccables (Laure Calamy, Denis Ménochet, Damien Bonnard), ce film noir hypnotique rappelle combien Dominik Moll, avec son humour grinçant et son talent formel, occupe une place précieuse dans le paysage du cinéma français. Vite, la suite ! » (Marianne) ; « Un film choral fascinant et glaçant » (20 Minutes)

19H45 – Ouverture des portes et placement (pas de bar, pas de Lutgarde pour le moment) 

Dans le cadre du renforcement des mesures de luttes contre la propagation du virus, le bar sera fermé jusqu’à nouvel ordre. Nous vous remercions pour votre compréhension à cet égard.

Nous vous demandons d’arriver par bulle. Chaque bulle de spectateur(s) sera placée dans la salle, par ordre d’arrivée, par l’équipe du ciné-club. Une distance d’un siège vide sera prévue entre les bulles.

Le port du masque est obligatoire pour toute personne de plus de 12 ans de même que la désinfection des mains à l’entrée du Centre culturel.

Tout cela est contraignant, mais c’est indispensable pour que nous puissions continuer à partager ensemble de beaux moments de cinéma !

Merci à nos sponsors !!!

logo lutgarde